Notre “Oui” à l’Europe

Notre “Oui” à l’Europe

Depuis la naissance, il y a 18 ans, d’Ensemble pour l’Europe, l’ objectif fondamental est de s’engager pour l’unité du peuple de Dieu, le deuxième objectif fondamental étant la dimension sociale de l’ensemble pour l’Europe. Cet objectif reçoit un nouveau défi face à la crise européenne actuelle, celui  de vivre ensemble en Europe dans la multiplicité des cultures et des nations.

L’unité est possible

« L’unité et la diversité sont originales de la même manière » s’est ainsi que s’est exprimé  Fr. Franziskus au Congrès de Ensemble pour l’Europe en 2007. De même, Piero Coda écrit: « Si Dieu est Trinité, l’unité et la diversité ne sont pas seulement en contradiction, mais sont originales. de la même manière ». Dès le début, il y a eu une image de l’unité qui reconnaît et affirme la diversité qui nous est donnée par Dieu: l’égalitarisme menace les identités et peut donc mener à la rupture de l’unité dans la diversité. Ceci s’applique à la fois aux sphères politiques et religieuses.

Unité dans la diversité réconciliée

En raison des nombreuses perturbations dans la vie des individus, entre les Eglises et entre les peuples, il y a maintenant un besoin de réconciliation des contraires, afin de parvenir à une unité réconciliée dans la diversité. Cela vaut également pour la diversité des cultures. C’est maintenant le temps de la réconciliation au lieu de la condamnation et de la délimitation. Cela ouvre le futur, parce que le poison du passé perd son effet. Avec cela, le différent et l’étranger perdent leur menace et deviennent un cadeau. Comme réconciliés, nous reconnaissons la richesse de la vie dans la diversité. En tout, Jésus est le centre qui fait de nous un. Il nous donne force et espoir pour l’unité dans la diversité réconciliée, parce que Jésus-Christ a réconcilié le monde avec Dieu.

Vie ensemble comme signe prophétique

Notre Ensemble en Europe est vécu concrètement dans les relations entre nous. Nous nous mettons en chemin pour rendre visite aux autres. L’ensemble en Europe crée de nouvelles relations, apporte la réconciliation et l’avenir. Il fait briller quelque chose de l’essence de Dieu, en ce sens qu’il crée l’unité, c’est-à-dire qu’il est un signe prophétique.

La prière apporte le changement

La prière fait partie du devoir d’Ensemble pour l’Europe. Nous ne voulons pas manquer de prier pour l’Europe. La prière fait changer. Nous change-nous même, change l’atmosphère dans notre pays et en Europe, change le cœur des gens.

Notre espérance et notre OUI à l’Europe

Nous nous engageons pour l’Europe parce que nous l’avons compris comme une mission de la part de Dieu pour nous. Nous disons un Oui décidé pour une Europe de l’unité et de la multiplicité des cultures et des nations. Cela nous est d’une grande lumière à nos yeux une image positive de l’Europe. Nous nous engageons pour une culture de l’ensemble, qui se fonde sur la base de la foi chrétienne. Nous formulons notre espérance pour l’Europe en 5 OUI.

Disons Oui à une Europe de la réconciliation

Le miracle de la réconciliation après la catastrophe des guerres mondiales a fait naître, une nouvelle Europe. La force de la réconciliation, que nous recevons de la foi chrétienne, permet de guérir les blessures historiques et de réconcilier les diversités

Nous disons OUI à une Europe de l’unité dans la diversité.

Nous reconnaissons la diversité comme une richesse. Multiplicité et diversité sont originales de la même manière. Il s’agit de maintenir les deux dans un bon équilibre. Nous sommes heureux avec l’autre et de son charisme. Cette coopération des charismes sert l’unité du peuple de Dieu et l’unité de l’Europe. Nous nous engageons pour une organisation fédérale en Europe. Avec respect et estime, nous prêtons attention à différents points de vue et contextes culturels.

Nous disons OUI à une Europe de rencontre, de dialogue et de paix

La compréhension mutuelle nait de la rencontre. C’est l’une des expériences fondamentales de Ensemble pour l’Europe. Nous disons OUI à une Europe qui cherche le dialogue avec tous et choisit la voie de traiter les différents intérêts. L’Union européenne et le processus d’unité de l’Europe nous ont accordé 70 ans de paix au sein de l’Union européenne. Celui qui insiste trop sur l’élément national rappellera les mauvais esprits nationalistes et mènera à la destruction. Ceux qui nient l’élément national, nient la diversité et empêchent l’émergence d’une communauté européenne. Nous encourageons un dialogue ouvert pour une Europe qui cohabite en paix.

Nous disons OUI à une Europe de la miséricorde et de l’humanité

L’espérance chrétienne a donné l’empreinte de l’histoire de l’Europe. C’est une foi ouverte au monde. L’humanité et la miséricorde ont leur origine en Jésus crucifié et abandonné et donnent l’image au continent. Ils se montrent dans le Oui inconditionnel à la vie, dans le Oui au mariage et à la famille, dans le Oui pour les pauvres et les nécessiteux.

L’Europe est plus que l’euro, plus que l’économie de marché. C’est pourquoi nous nous engageons à construire une Europe basée sur l’héritage judéo-chrétien, ouverte à tous ceux qui pensent et croient différemment. Ainsi nous renforçons l’âme de l’Europe.

Nous disons OUI à une Europe à laquelle Dieu a confié une vocation au cours de l’histoire:

Tout le ciel et la terre, toute la foi et l’incidence dans le monde, parce que le ciel et la terre se rencontrent dans le Crucifix. Dans cette tâche pour l’Europe, nous reconnaissons également la responsabilité pour l’Afrique et le Moyen-Orient.

Le Dieu vivant a beaucoup confié à notre Ensemble. C’est pourquoi nous voulons exprimer notre Oui à l’Europe dans nos mouvements et publiquement.

Gerhard Pross, Vienne, 10 novembre 2017 (Version brève)

Print Friendly, PDF & Email

Leave a Reply