Quelques retours sur la Journée de l’Europe 2018

Quelques retours sur la Journée de l’Europe 2018

Vers le 9 mai, Ensemble pour l’Europe a bougé avec créativité et imagination. Faisons un voyage virtuel dans certains pays de notre continent.

Des nouvelles nous arrivent de Paris (France), où la fête de l’Europe a été organisé le 12 mai, devant la municipalité, en partenariat avec la « maison de l’Europe », Ensemble pour l’Europe et de nombreuses associations et organismes ont formés le « village Européen ». Le tout au cœur de la ville, avec une grande participation de la part des jeunes. Ensemble pour l’Europe a mis en place un stand, qui a été aussi visité par le Maire de Paris, Madame Hidalgo, et par Nathalie Loiseau, Ministère des affaires européenne. Elles se sont intéressées amplement à nos propositions et ils en ont pris toute la documentation.

A Bratislava (Slovaquie), pour pouvoir échanger des idées sur l’Europe unie et être des instruments de dialogue et de compréhension pour les autres, la soirée du 9 mai a été dédié aux jeunes, et le samedi suivant à environ 120 personnes.

A Trente (Italie), le 9 mai, les mouvements « Amis » ont voulu se rencontrer, puis le 21 mai, ils ont élargi l’invitation à d’autres, en proposant de regarder ensemble le DVD de « Monaco 2016 ».

En Belgique, trois mouvements ont profité de cette occasion pour vivre une matinée d’approfondissement ensemble.

A l’Ambrosianeum de Milan (Italie), les Mouvements Animateurs de Ensemble pour l’Europe ont participé à la présentation du court métrage de Robert Schuman « Pour l’Europe ».

A Zagreb (Croatie), une quarantaine de personnes appartenant au: Renouveau charismatique, Schönstatt, Ignigo, le Forum œcuménique, le Mouvement des Focolari, ainsi que des représentants de l’Eglise baptiste et d’une Eglise libre, se sont réunis pour prier pour l’Europe, et pour un moment de réflexion, intitulé « Est-ce juste? », était présente l’actrice américaine Kathleen Ann Thompson. Elle, inspirée par D. Bonhoeffer, des Écritures et de son expérience personnelle, a montré la valeur chrétienne dans les événements douloureux.

Faisant leur l’invitation formulée lors de la dernière réunion de Vienne en novembre pour former des jeunes à l’Europe, les mouvements de Ensemble pour l’Europe  de Slovénie se sont rendus dans un lycée catholique de Ljubljana, attendu par 60 étudiants de l’enseignement supérieure (18 ans), avec leurs professeurs. En deux heures, ils ont présenté les pères fondateurs de l’Europe (Schuman, De Gasperi, Adenauer) et le parcours du réseau Ensemble, avec également des expériences d’engagement personnel, suivies avec un vif intérêt. Une autre initiative du comité slovène a été une lettre au Président de la République, pour présenter Ensemble pour l’Europe et exprimer le désir d’une collaboration pour commémorer le 9 mai. Nous attendons une réponse directe. Cette année, à cette occasion, un grand événement public a eu lieu dans le centre de Ljubljana.

D’Esslingen (Allemagne), ils nous ont partagé de leur initiative qui a également impliqué le maire, Monsieur Jürgen Zieger, qui, dans son discours sur l’Europe, a parlé du développement historique de l’Union européenne et de la situation sur un plan local. Le jumelage entre villes, qui ont eu lieu après les catastrophes de la guerre mondiale, sont apparu comme un signe de paix. L’importance non négligeable de l’Europe pour l’Allemagne, mais aussi particulièrement pour les villes, est venu en relief d’une manière frappante dans les discours des personnes présentes. Ensemble pour l’Europe a souligné avec ces Oui son activité en Europe, en présentant le vidéoclip de l’événement « Monaco 2016 ». La prière pour l’Europe, a été suivie d’un moment convivial : vin français, focaccia italienne ! et surtout de très beau partage. Un participant a commenté: « Une soirée avec des regards vers ‘intérieur, mais aussi prévoyant, et avec une implication personnelle ».

A Rome (Italie), le comité locale de  Ensemble pour l’Europe  célèbre depuis le 9 mai 2013 la commémoration de la déclaration Schuman. Cette année 15 Mouvements, Communautés et Associations ont invité à prier pour notre Continent au cours d’une Messe dans l’Eglise de Saint Marc l’Evangéliste, au Campidoglio. La célébration était présidé, concélébré par les prêtres des différents Mouvements, d’un évêque auxiliaire, Mgr Gianrico Ruzza, qui a souligné les valeurs des racines de l’Europe, comme le Pape l’a déjà fait à plusieurs reprises. La veille, « La civilisation de l’amour », avec NetOne (www.netone.org), a promu au Vatican une conférence de haut niveau sur le désarmement et la protection de l’environnement. (Cela a déjà fait l’objet d’un forum au Congrès à Monaco en 2016 ) « .

Le 9 mai aux Pays-Bas, les trois Eglises d’Utrecht (catholique romaine, vetero catholique et protestante) ont organisé un moment de prière ensemble (Europa Day Vesper) dans la cathédrale d’Utrecht, suivi d’un colloque intitulé: « L’Europe ? : impulsion pour la connexion! » Les Églises se sont senties interpellées, en tant qu’Institutions aussi sociales, à susciter une réflexion sur l’état du continent qui, malgré la réapparition actuelle des différences et de l’autonomie, apporte en soi des semences de paix et de collaboration: Etaient présents des personnes du monde culturel et politique, avec qui les participants ont pu dialoguer, conscients que seule « ensemble » l’Europe à une chance, sans oublier l’engagement personnel de travailler ensemble.

Certainement beaucoup d’autres initiatives existent dans le monde, que nous ne savons pas !

Ada Guazzo

Print Friendly, PDF & Email

Leave a Reply