L’Europe : des petits pas prophétiques

L’Europe : des petits pas prophétiques

Nous l’avons expérimenté plusieurs fois: l’unité en Europe n’est pas une utopie et ne passe pas (seulement) par les institutions. Elle est faite des rencontres entre les personnes: sans préjugés, désireuse de découvrir la richesse de l’autre, ce qui conduit – presque par surprise – à découvrir son identité de manière plus profonde.

C’est aussi ce qui s’est passé le 3 juin dernier lorsque seize représentants d’Ensemble pour l’Europe provenant des Mouvements et Communautés de différentes Églises (Schoenstatt, Focolari, Renouveau charismatique, Freie Christengemeinde, Kloster Wernberg) des régions de Styrie et de Carinthie (Autriche) se sont rendu visite dans la ville de Ljubljana (Slovénie).

Dans un premier temps, le matin, trois heures d’immersion dans la beauté du lieu: Silvester Gaberšk, expert en culture, a fait découvrir au groupe la partie la plus belle de la ville, le centre historique de Ljubljana. Puis déjeuner avec un pique-nique typique slovène, présent également 15 personnes de différents Mouvements chrétiens et Communautés de Slovénie. Cela a été de beaux moments, comme quand nous sommes entre frères et sœurs. Il s’est créé un tel rapport, de véritable amitié que cela semblait déjà le début d’une Europe unie.

Le moment suivant dans une pièce ont commencé les chants slovènes typiques. La présentation réciproque a été suivie d’un partage profond, d’un échange sur nos engagements et sur notre travail pour différents objectifs (comme accueillir les réfugiés, activitées avec des jeunes pour créer des liens entre les habitants, referendum en faveur de la famille), ce que nous faisons ensemble, nos rêves, tous liés à de belles prières et chansons. Nos amis autrichiens ont appris une prière chantée en slovène! Nous nous sommes retrouvés tous pleins d’ardeur et de feu pour travailler à l’unité de notre Europe.

A 18h nous nous sommes salués enrichi d’une nouvelle connaissance avec le désir de se retrouver le plus vite possible et heureux à l’idée de ce que nous pourrons vivre ensemble en novembre prochain à Prague.

Mariana e Pavel Snoj, coordinateur d’Ensemble pour l’Europe en Slovénie

Slovénie : Nouvelles avancées d’Ensemble pour l’Europe

Slovénie : Nouvelles avancées d’Ensemble pour l’Europe

Comme chaque année, après la rencontre internationale des « Amis d’Ensemble pour l’Europe » qui a eu lieu cette année en Italie à Castel Gandolfo, nous nous sommes retrouvés dans notre pays avec les responsables d’autres Mouvements et Communautés.

Nous étions 24 personnes, représentant 8 Mouvements : le Renouveau charismatique, le Mouvement Chemin (pot), les Laboratoires de prière et vie, la Communauté de l’Emmanuel, Couples pour le Christ, Communautés de vie chrétienne, Prière et Parole et le Mouvement des Focolari. Pour la première fois, deux évêques étaient présents : Mgr Stanislas Zore, OFM, archevêque de Ljubljana, et Geza Filo, évêque luthérien de Slovénie.

Après l’accueil, la prière et les présentations, nous avons illustré 17 années du chemin parcouru avec Ensemble pour l’Europe. La vidéo avec les interventions sur la réconciliation des responsables des Églises présents à Munich le 2 juillet 2016 a été une immense richesse. Elle a créé une atmosphère particulière de joie, de paix, de spontanéité et de communion, qui a grandi au cours de la rencontre et a conquis tous les participants.

L’évêque luthérien nous a parlé avec enthousiasme de la rencontre œcuménique de Lund (Suède), le 31 octobre 2016, à laquelle il a participé. Le 6 novembre, une rencontre similaire a eu lieu à Murska Sobota, en Slovénie, où vit la communauté évangélique. Presque tous les évêques catholiques de Slovénie étaient présents, ce qui a donné une grande joie à l’évêque luthérien et à toute la communauté luthérienne.

L’évêque Geza Filo nous a remerciés à plusieurs reprises et Mgr Zore a ajouté que ces rencontres (Munich, Lund…) sont des moments forts et doivent devenir notre vie quotidienne.

Dans un tel climat, nous avons pu les mettre au courant de notre récente rencontre à Castel Gandolfo et leur présenter nos propositions pour l’avenir :

  • Une veillée de prière le 24 mars 2017, pour le 60e anniversaire des Traités de Rome, début de l’intégration européenne ;
  • Travailler ensemble à la réconciliation du peuple slovène, qui porte encore le lourd poids du passé (après la deuxième guerre mondiale, 200 000 personnes ont été tuées sans procès en Slovénie, plus que dans toute l’Europe) ;
  • En outre, tous les Mouvements ensemble, nous avons décidé de travailler pour la famille, à la grande joie des deux évêques.

Après avoir lu le message de salutation reçu du Secrétariat international, nous avons offert à chaque participant les « 7 OUI » et renouvelé solennellement le Pacte d’amour réciproque.

Pavel et Marjana Snoj