Blog Archives

Gerhard Pross

L’unité est possible, l’unité est réelle, nous en faisons l’expérience ensemble. Jésus a abattu les barrières et nous nous sommes trouvés les uns et les autres, nous nous sommes compris en profondeur et c’est ce qu’il y a de plus important pour moi. Naturellement, cela ne s’arrête pas à cette communion, mais nous mène à Ensemble pour l’Europe, pour notre société.

Andrea Riccardi

Andrea Riccardi

Andrea Riccardi Dans les pays européens, Ensemble pour l’Europe doit devenir un mouvement de sentiments, d’idées… pour qu’un courant de passion pour l’unité renverse les rigidités et les frontières. Ce n’est pas une belle manifestation, mais l’expression d’un destin que nous sentons comme une vocation pour nous chrétiens, une chance pour nos concitoyens, un don pour le monde entier. C’est un courant profond de l’histoire et ce courant deviendra finalement impétueux et irrésistible.

Helmut Nicklas

Helmut Nicklas

Ce que nous avons à dire, ce ne sont pas seulement des idées, mais des faits vécus entre nous. C’est pourquoi je voudrais dire que l’Europe peut être heureuse d’avoir en son sein un peuple de Dieu qui, depuis longtemps, met en œuvre cette union, cette coopération, cette communion. Il en est résulté tout un réseau et nous sommes heureux de participer à ce que l’Europe devienne un espace habité par la joie de vivre.

Chiara Lubich

Chiara Lubich

Pourquoi voulons-nous faire cela ? Parce que nous aimons l’Europe, mais nous voyons qu’elle n’est pas telle qu’elle devrait être. Nous pensons en effet que, même si le processus d’unification se réalise un jour complètement, l’Europe ne sera pas encore telle que nous le souhaitons. Il lui manquera ce qui est peut-être le plus important, la partie spirituelle. – Chaque Mouvement, Communauté, Œuvre est une réponse à la nuit collective qui domine le monde. Chacun d’eux projette une lumière suscitée par l’Esprit Saint, qui est une réponse à une obscurité particulière et tisse des réseaux de fraternité. Il est plus que jamais nécessaire d’étendre ces réseaux et de composer, dans l’amour réciproque, un grand réseau de fraternité universelle.

Michelle Moran

Michelle Moran

Dans Ensemble pour l’Europe, nous ne parlons pas d’œcuménisme, nous le vivons ensemble. Avec pour point de départ l’unité, nous pouvons aller de l’avant… venant d’expériences diverses, d’expressions diverses, mais unis pour une mission commune, un but commun qui est de dire à l’Europe : « Il est possible de vivre en unité, possible de manifester la réconciliation et possible de montrer qu’il y a vie et espérance pour notre continent ».

Christophe D’Aloisio

Christophe D’Aloisio

Pour moi, ces moments sont comme la face visible de l’iceberg, ce corps du Christ présent dans le monde pour lui donner une âme, pour être le sel de la terre.

Gérard Testard

Gérard Testard

Nous sommes en train de parcourir la route ouverte par les fondateurs de l’Europe et par tous ces hommes qui, au cours de l’histoire, ont refusé la fatalité des conflits et se sont engagés à faire tomber les barrières. Le véritable défi d’aujourd’hui et de demain. Nous saurons transformer ces impulsions de fraternité en une réalité capable d’avoir une influence sur le futur de l’Europe.

Walter Heidenreich

Walter Heidenreich

Nous avons un grand désir de faire entendre ensemble notre voix, non pas sur la défensive et le dos au mur, ni uniquement pour réagir aux misères qui nous ont frappés en Europe, mais pour apporter des réponses puisées dans l’Évangile, sans nous contenter de paroles, et concrètement, par les faits.

Pasteur Friedrich Aschoff

L’Europe est en train de s’étendre et de s’unifier et nous voulons tenter de saisir les impulsions qui viennent de Dieu et les incarner dans nos Mouvements. Ce moment historique est arrivé, nous le comprenons en voyant les Mouvements travailler ensemble. Mon désir est que l’Europe retrouve son âme chrétienne, qu’elle soit ravivée par l’action de l’Esprit Saint. Et je veux être partie prenante de cette entreprise passionnante.

Père Michael Marmann

Père Michael Marmann

Nous sentons que ce processus en marche en Europe, qui va vers une Europe commune, est un signe des temps évident, et les signes des temps sont des voix de Dieu. Le christianisme ne devrait pas être seulement une superstructure religieuse, il devrait impliquer toute la personne.

Frances Ruppert

Je crois que la seule chose que nous aurons à donner sera de rendre à nouveau visible l’amour de Dieu par notre vie, en montrant notre joie, notre communion, cette multiplicité de Communautés et de Mouvements qui témoignent de façon nouvelle que Dieu nous aime.

Sœur Anna-Maria aus der Wiesche

Sœur Anna-Maria aus der Wiesche

Si nous découvrons les valeurs de Dieu, je crois que l’homme pourra respirer à nouveau et, avec lui, toute la société. Ensemble, rendons visible cet espace intérieur où demeure Dieu et aidons les hommes à le trouver.